L'actu mensuelle du Club et de ses adhérents - été 2022

Journal de Noé

Sujet à la Une : Dynamiques territoriales et Nouveaux Modèles Economiques

Le mardi 13 Septembre prochain à 17h dans la Maison Stéphane Hessel à Lille (suivi d’un buffet dînatoire jusque 20h30), le Club Noé vous propose une plénière participative, entre table ronde et ateliers d’échanges, ayant pour titre : Dynamiques territoriales et nouveaux modèles économiques. (inscription par ce lien)

Définissant la notion de « territoire » comme un espace géographique approprié par des habitants, notre propos consistera à valoriser les expérimentations favorisant une réappropriation durable des territoires, par les acteurs économiques qui les animent.

En effet, avec le prisme de l’Economie de la Fonctionnalité et de la Coopération que nous diffusons sur différents bassins de vie en région, de plus en plus d’entreprises, d’associations et de collectivités réussissent à s’emparer des enjeux de leur territoire (lien social, mobilité, accès à la santé, à la culture, ect.) de façon convergente avec leur propre développement économique. Zoom sur ceux qui expérimentent de nouvelles coopérations au service de leur territoire.

Dans cet élan, c’est par exemple dans le Ternois (62), qu’a pu se structurer depuis plusieurs années, un espace d’échange, de réflexion et de coopération appelé l’Agora du Ternois.

Les divers acteurs économiques qui composent ce collectif (du notaire à l’agriculteur, de la ressourcerie au bureau d’étude et de maitrise d’œuvre ect.) s’interrogent sur leurs pratiques avec les clés de lecture de l’EFC et réfléchissent à la mise en œuvre d’actions nouvelles et durables dans des domaines aussi variés que l’alimentation, l’habitat, la santé, la culture, la mobilité et le vivre-ensemble. Deux membres pilotes de cette dynamique témoignent sur la chaîne Youtube Agir pour changer le Monde.

Agenda de Noé

1er Sept

Atelier découverte

Gratuit et ouvert à tous, un atelier découverte sera animé à distance, de 13h à 14h, pour vous permettre de vous approprier le prisme de la logique servicielle (EFC).

13 Sept

Plénière Noé

Sujet de notre prochaine plénière (17h – 19h suivi d’un buffet dinatoire) coorganisée avec le CERDD et l’APES : Dynamique territoriale et nouveaux modèles.

20 Oct

Atelier à Amiens

Le 20 Octobre à 17h, nous proposons un temps d’échange autour des enjeux de santé au travail et leurs liens avec le sujet des modèles économiques. 

20 Oct

Initiation à l'EFC

Durant toute une journée, dans nos locaux Lillois, nous vous proposerons d’analyser votre modèle économique, ses limites et ressources inexploitées, avec les clés de lecture de l’EFC.

Prochaine plénière plus lointaine :

Mardi 13 Décembre (17h - 19h)

Actu adhérents

DEBUNK : Des adhérents deviennent accompagnateurs EFC

Passionnés et (très) engagés, Marion Duwat (ex-avocate) et Julien Da Costa (toujours imprimeur) font aujourd’hui vivre leurs convictions et partage leur expérience avec les clés de lecture de l’économie de la fonctionnalité et de la coopération (EFC) au travers d’une nouvelle activité entrepreneuriale en créant “Debunk“. Interview d’un duo complémentaire et détonant :

Noé : Debunk, c’est quoi ?

DBNK : Pour nous Debunk, c’est sortir du cadre, penser autrement. C’est ouvrir le champ des possibles…

Noé : Pourquoi avez-vous créé Debunk ?

DBNK : Nos parcours respectifs nous ont amené à porter des changements importants dans nos entreprises, notamment avec l’EFC. Nous avons également porté de nombreux projets coopératifs, au sein des réseaux dans lesquels nous sommes fortement impliqués avec beaucoup d’énergie et de plaisir. Nous avions envie d’apporter ces ressources au service de projets soutenables ou de qui souhaite tester de nouvelles façons de travailler.

Noé : Marion, tu étais avocate d’affaires, cette fonction ne te permettait-elle pas déjà d’accompagner les projets d’entreprises ?

MD : Le parcours que j’ai suivi avec le Club Noé et Réseau Alliances m’a permis de me repositionner dans mon métier d’avocate et d’y retrouver du sens. Mais j’étais cantonnée à un rôle limitant de conseil juridique. Pourtant, toute modification dans l’entreprise implique de prêter attention à son organisation, aux impacts, ou aux hommes et aux femmes qui la composent. Tu détectes des manquements, mais tu ne peux pas avancer sur ces sujets. J’ai donc continué ma trajectoire pour être encore plus proche de mes convictions.

Noé : Concrètement, quelle serait la définition de votre métier ou de votre mission ?

DBNK : Changer de modèle économique, engager une transition, modifier l’organisation du travail, porter un programme coopératif… ne sont pas choses aisées et représentent une charge importante pour un dirigeant. Le Club Noé, l’Institut européen de l’EFC ou encore le CJD insufflent, sensibilisent, créent des liens, apportent des outils pour engager ces mutations. Mais parfois, le dirigeant ou le porteur de projet peine à mettre en action : il se trouve isolé dans sa propre structure, régulièrement rattrapé par le quotidien ou même la peur de faire. Debunk propose alors d’accompagner l’entrepreneur•e et son équipe et/ou son écosystème dans l’action. Nous co-pilotons les projets en fixant des objectifs, étape par étape, en déterminant des indicateurs, en animant les équipes. Une posture extérieure est intéressante pour questionner ou faire passer un message. De plus, en quittant le rôle d’animateur, le dirigeant peut participer au projet.

L’exemple de Capalim illustre assez bien notre champ d’action : Capalim est un projet de “Food social club“, à Boulogne-sur-Mer, autour du bien manger pour tous. [voir Journal de Noé – mai 2022]

Avec les porteurs du projet et le Club Noé, il nous a fallu construire un écosystème pour réunir tous les acteurs concernés et questionner les besoins du territoire.

Nous aidons aussi à structurer l’ensemble : monter les dossiers, chercher les financements, former la collaboratrice engagée pour ce projet (elle a ainsi pu participer à une des journées de sensibilisation du Club Noé), concrétiser la conception du bâtiment… et surtout créer un modèle économique qui favorise et valorise les liens entre les activités et les différents acteurs. (À noter : si ce projet vous intéresse, n’hésitez pas à contacter le Club Noé. Toutes les idées et ressources sont les bienvenues !)

Noé : Et du côté de votre modèle économique ?

DBNK : Nous avons à cœur d’accompagner les projets d’entreprises ou d’écosystèmes qui ont du sens. Ces projets nécessitent souvent une part d’engagement militant en plus de la part “financée“ : donner du temps et en facturer…

Nous avons également notre trajectoire à mener. Nous réfléchissons aujourd’hui à un modèle qui permettrait de financer les projets “aux débuts plus modestes“. Pourquoi pas un système dans lequel les clients les plus avancés alimenteraient une cagnotte pour les projets suivants…

Noé : Alors Julien, l’imprimerie c’est terminé ?

JDC : Pas du tout ! Le projet d’imprimerie responsable est toujours d’actualité et j’y suis toujours impliqué avec mes collaborateurs et maintenant d’autres imprimeurs qui nous ont rejoint. Actualités à suivre, rendez-vous aux prochaines éditions du journal …

Adhérents du Club Noé, participez aux Trophées de l’EFC 2022 et valoriser votre démarche ! Organisés par l’IEEFC, à l’occasion des Universités de l’EFC, les 6 & 7 octobre, ces Trophées visent à valoriser la diversité des expériences et des innovations avec les clés de lecture de l’économie de la fonctionnalité et de la coopération : les réussites comme les échecs, celles des pionniers comme celles des aspirants, celles qui prennent du temps et celles qui avancent vite.

Pour participer, il suffit de renseigner la fiche de candidature en ligne en cliquant ici !

Un jury sera constitué pour valider les candidatures et confirmer la catégorie choisie. Les fiches renseignées en ligne seront rendues publiques et les participants aux Universités de l’EFC seront invités à désigner les expériences qui les auront le plus marqués. Les lauréats seront présentés lors de la soirée conviviale du jeudi 6 octobre et Un livret sera envoyé après les Universités de l’EFC à tous les participants.

Les catégories d’innovation mises à l’honneur :

  • L’offre servicielle : Logique de performance d’usage.
  • L’organisation au sein de l’entreprise.
  • La coopération avec les partenaires : Logique d’écosystème coopératif.
  • L’effet ciseau : Développement par la sobriété.
  • L’échec le plus vertueux : source d’apprentissages.
  • Le projet le plus long (il a demandé beaucoup de temps mais ça valait le coup !)
  • Le « saut dans le vide » : Une prise de risque, un acte courageux pour affronter l’inconnu.
  • L’ambassadeur : J’ai réussi à parler d’EFC et mes interlocuteurs m’ont compris !
  • Hors catégorie : Vous ne vous retrouvez pas dans ces catégories, le jury trouvera une solution !

Gloriant Bureautique, entreprise adhérente du Club Noé et ayant suivi un parcours d’accompagnement en 2014, vend traditionnellement des volumes de copies à l’année. Ces prestations sont facturées sur le principe d’un coût par copie, qui subit une tendance à la baisse dû à la concurrence et la capacité des fabricants de copieurs d’influer sur les prix.

Si cette offre de volume de copies à l’année comprend la mise à disposition du matériel, le contrat de maintenance et l’approvisionnement en consommable, le modèle économique classique de l’entreprise conduit le client à réduire la valeur du service à un nombre de copies. Cependant, ce dernier demande un haut niveau de personnalisation des services qui lui sont effectivement apportés, mais perçus comme étant gratuits, ou du moins intégrés dans facturation à la copie. Ils représentent pourtant le véritable travail des collaborateurs, la véritable valeur de l’entreprise.  

Pour passer de la vente d’un volume de copies à la mise à disposition de compétences pour développer la productivité des clients en toute sérénité, il a fallu innover dans la manière de réorganiser le travail. Cela implique notamment de développer la capacité préventive de l’entreprise en exploitant mieux les données produites par les machines. En effet, les copieurs sont aujourd’hui connectés et envoient des informations à l’entreprise. Ces informations concernent le volume de copies en temps réel, l’état des consommables, les pannes et leur nature, les alertes sur le niveau d’usure de certaines pièces. Les techniciens de l’entreprise utilisent aujourd’hui ces informations pour planifier leurs interventions chez les clients. Cette grande réactivité est également permise par le fait de disposer de pièces détachées directement dans l’atelier, qui a été agrandit. 

« Nous avons anticipé la dématérialisation dans le domaine de la bureautique, en passant du traitement du document au traitement de l’information », affirme le dirigeant.

Alors que sa concurrence innove sur les produits pour vendre moins chère l’unité de copies, Gloriant Bureautique se positionne comme un accompagnateur de proximité, vise à ce que ses techniciens se déplacent uniquement pour des interventions préventives, pour former les utilisateurs sur une meilleure utilisation du matériel et l’adapter aux besoins spécifiques. L’organisation du travail a été restructurée, au service d’une meilleure coopération et d’une meilleure valorisation de la dimension de service de l’entreprise.

Librairie de Noé

L'évaluation du travail à l'épreuve du réel

Christophe Dejours, spécialiste en psychodynamique du travail, psychiatre, psychanalyste et professeur de psychologie, ose affirmer que non : souffrirai au travail n’est pas une fatalité. Choisir d’autres modes d’organisation et de production est possible, d’autres prismes plus favorables à la santé et l’émancipation au travail. Forcément, l’économie de la fonctionnalité et de la coopération y a tout à voir. 

Dans cet ouvrage, l’auteur introduit l’une des critiques fondamentales de la logique de l’EFC : Dans une logique industrielle, seul ce qui se compte, compte. Dans une perspective servicielle : ce qui compte vraiment ne se compte pas. Place à l’évaluation du travail, au-delà de la mesure d’éléments volumiques qui ne disent rien de la valeur réelle. S’il se pourrait, selon l’auteur,  qu’une bonne part de la souffrance et des pathologies mentales dans le monde du travail soit liée à une logique industrielle de l’évaluation du travail, découvrez quels nouveaux repères managériaux pour traiter en profondeur des enjeux de santé au travail dans votre structure et de valorisation de votre travail. Une lecture comme occasion de requestionner votre organisation ! 

Actu territoriale

Déploiement d'une solution servicielle sur Templeuve

Lors des matinales mensuelles EntreDD – Entreprendre et Développement Durable en Pévèle Carembault de Février et Mars 2022, Romain DEFFRENNE (Tomorrow Tech, startup adhérente) et Sébastien BOUCQ (Stratégreen) ont éveillé l’intérêt des participants, du bureau et du président de cette association, Mr Bruno ROSSINY. Dans cette continuité, a été présenté lors de la réunion EntreDD du 17 juin dernier, le développement en cours d’une solution servicielle téléphonie. En d’autres termes, une solution qui vise à prendre en charge un périmètre large et pertinent, dont la récupération de smartphones, remise en état localement, puis remise à disposition auprès des habitants et acteurs de Templeuve. La récupération et remise à disposition se fera pour le moment depuis un espace dédié au Leclerc Templeuve, un des partenaires de l’écosystème d’acteurs locaux qui travaillent en coopération à un développement pertinent de cette solution.

Ces événements et la mise en place de cet écosystème de travail a pu voir le jour suite à un travail de fond engagé par des membres de l’écosystème du Club Noé depuis plusieurs années, qui ont su développer un certain niveau de confiance. Stratégreen a pu provoquer et accompagner la 1ere rencontre entre Leclerc Templeuve et Tomorrow Tech en novembre 2021, véritable événement déclencheur pour les activités de Tomorrow Tech. En effet, grâce aux ressources immatérielles développées précédemment, la réunion s’est transformée en séance de mise en place de la solution Tomorrow Tech en magasin !

Devant la rapidité du développement en cours et afin de garantir un développement pertinent, Stratégreen a mobilisé, toujours grâce au travail de fond depuis plusieurs années de l’écosystème Noé en région, Madame Olivia SALLé, Chargée de mission transitions économiques au CERDD (membre fondateur et partenaire du Club Noé), élue en Mairie de Templeuve à la commission sur les enjeux de Transition. Stratégreen veille à l’animation d’un écosystème représentatif afin de garantir une création de valeur pertinente pour le territoire de la Pévèle-Carembault et tous ses acteurs.

Recevoir chaque mois le journal de Noé