L'actu mensuelle du Club et de ses adhérents

Journal de Noé

À la Une : Les vœux du Président du Club Noé

Plus de dix années se sont passées depuis les premiers dispositifs du Club Noé. Une nouvelle année commence et s’ouvre un nouveau cycle pour changer concrètement d’échelle.

Fort de nos réussites collectives et de nos expériences apprenantes, nous avons prouvé que les nouveaux modèles économiques et notamment l’Économie de la Fonctionnalité et de la Coopération, sont une alternative crédible face aux crises économiques, sociales et environnementales.

En 2023, il nous faut bien plus que maintenir le cap.

Notre ambition : développer plus largement l’engagement des acteurs économiques vers les nouveaux modèles économiques en Hauts-de-France. Ma présidence se poursuit dans cette idée, grâce à un travail de fond autour de coopérations plus étroites avec nos partenaires institutionnels.

Tant de défis sont encore à relever. C’est avec l’ensemble des acteurs du développement durable en région que nous devons formuler une réponse commune. Le Club Noé : c’est vous !

Notre ambition a besoin que vous soyez bien plus que des adhérents, des accompagnés, de simples curieux ou des spectateurs. Nous avons besoin de vous comme ambassadeurs des nouveaux modèles économiques. La poursuite de vos trajectoires et leur mise en récit sont la plus précieuse ressource que nous puissions partager pour déployer notre action.

Mes vœux pour 2023 ne sont donc pas qu’une formalité ou une simple politesse. Plus que jamais nous comptons sur votre engagement et vos réflexions.

L’assemblée générale du Club Noé du lundi 27 février de 16h à 18h à Lille, nous permettra de vous partager plus précisément nos intentions à ces égards, mais aussi de vous proposer un ensemble d’outils qui vous permettront d’occuper ce rôle d’ambassadeur des nouveaux modèles économiques. N’oubliez pas de vous inscrire !

Heureuse année 2023 à toutes et à tous.

Christian Rocquet, Président du Club Noé et dirigeant de Quadra Diffusion.

Votre agenda du Club Noé

7 Fév

Initiation à l'EFC

Durant toute une journée, dans nos locaux Lillois, nous vous proposerons d’analyser votre modèle économique, ses limites et ressources inexploitées, avec les clés de lecture de l’EFC.

8 Fev

Atelier Amiens

Lien entre nouveaux modèles économique et santé au travail ? Venez prendre du recul sur votre organisation de 10 à 12h proche de la gare d’Amiens !

16 Fev

Atelier découverte

Gratuit et ouvert à tous, un atelier découverte sera animé à distance, de 13h à 14h, pour vous permettre de vous approprier le prisme de la logique servicielle (EFC).

27 Fév

Assemblée Générale

De 16h à 18h à la Maison S.Hessel à Lille, venez prendre part aux échanges autour du projet de développement du Club Noé, qui passera par l’outillage de nos adhérents !

Prochaine plénière plus lointaine : Jeudi 23 Mars (17h - 19h) sur la Côte d'Opale

Actualité institutionnelle

Une plénière réussie : un élu convaincu !

Le mardi 13 Septembre dernier, le Club Noé vous proposait une plénière autour de cette accroche : Dynamiques territoriales et nouveaux modèles économiques. Nous avions pu zoomer sur ceux qui expérimentent de nouvelles coopérations au service de leur territoire, comme Amanda Mouchon, Cheffe de projet CAPALIM.

Il s’agit d’un tiers-lieu à Boulogne-sur-Mer. « Un lieu où l’on pourra réapprendre aux gens à cuisiner sainement et local », explique-t-elle. Les formations de cuisine seront au cœur de l’entreprise mais le projet est en vérité bien plus global, immensément plus serviciel. 

Depuis plusieurs mois, plusieurs adhérents du Club Noé planchent sur le sujet pour penser de multiples activités complémentaires au service de meilleurs modes de consommation local, convivial et solidaire. Rendre accessible l’alimentation et la pratique de la cuisine de manière équitable et solidaire, favoriser l’accès à l’éducation alimentaire, développer les coopérations locales et créer de lien social : il s’agit là de « proposer une alternative au modèle économique traditionnelle. » affirme Élodie Meunier, restauratrice à l’initiative du projet. Garderie, laboratoire culinaire, restauration : l’ensemble des activités du projet occupera une surface de 7400 m² pour un investissement de plus de 2,7 millions d’euros. L’implantation de CAPALIM devrait générer la création de 20 emplois. 

Ce projet territorial a donc pu susciter l’intérêt d’un élu présent lors du témoignage de CAPALIM durant notre plénière. Cette figure du développement économique de notre région a souhaité par la suite, venir échanger avec les porteurs de projets, sur place, à Boulogne-sur-Mer.

En effet, nous avions eu le plaisir d’accueillir Mr Frédéric Motte, élu au conseil Régional des Hauts de France et Président de la Mission REV3, venu nourrir et témoigner du soutient et de l’intérêt de nos institutions régionales pour notre sujet et notre action et des projets que le Club Noé accompagne. 

Un petit pas de plus pour le déploiement des Nouveaux Modèles Economiques en Hauts-de-France !

Lundi de l'EFC

En visioconférence le 6 Février de 18h à 19h

Sylvain Cuenot, responsable marketing produit de la société ASCOREL nous présentera comment son entreprise a pu faire bouger son offre avec l’EFC, suite au parcours RELIEF suivi en 2019, 2020 avec le club CLEF en Auvergne-Rhône-Alpes.

Comment son offre de services a pu évoluer pour mieux être valoriser, faciliter le travail des commerciaux et mieux porter l’innovation. Comment cette entreprise du bâtiment a pu développer une nouvelle proposition de valeur ? Quels repères adopte t-elle pour éviter de se faire rattraper par la logique de volume et de compétition par les prix ?

Le prochain lundi de l’EFC permettra de mettre ces questions en débat, en s’appuyant sur le témoignage de Sylvain. Sandro de Gasparo nous apportera son éclairage en s’appuyant sur le référentiel de l’EFC.

Pour participer : https://us02web.zoom.us/j/81294092323

ID de réunion : 812 9409 2323
Code secret : 12345

Actualité des territoires

Premiers pas d'un groupe de travail autour de l'EFC sur Amiens.

À plusieurs occasions en 2022, a pu être initiée une dynamique de groupe de travail territorialisé, à Amiens, autour des nouveaux modèles économiques. Ce en abordant spécifiquement les sujets de santé au travail. Deux premiers ateliers d’initiation au prisme de l’EFC a permis de planter une première graine auprès de divers acteurs économiques locaux, dans l’idée de poursuivre l’endurance de ce sujet dans l’Amiénois.

Marianne Rivière, adhérente du Club Noé a pu témoigner de son expérience de professionnelle du milieu de la Qualité de Vie au Travail, en affirmant que cette question doit aujourd’hui être soulevée en confrontation avec les logiques de standardisation du travail. En co-intervention, Maxime Salley, salarié du Club Noé, a ensuite pu mobiliser diverses expérimentations de nos adhérents pour décortiquer et mettre en discussion les éléments conceptuels qui affirment que non : On ne peut réellement aborder les enjeux de santé au travail sans aborder les questions de modèles économiques !

Nous avons besoin de vous pour étendre ce groupe d’échange. Amiénois, Picards : Venez vous confronter au prisme de l’EFC (en toute convivialité) et participer au déploiement de nouveaux modèles plus durables sur votre territoire ! RDV le 8 Février.

L'actu de l'EFC

Retour sur les Universités de l'EFC

Les 6 et 7 octobre derniers, une dizaine d’acteurs du Club Noé ont participé aux Universités de l’EFC à la Cité du Design de Saint-Etienne. Avec des entrepreneur-e-s, des élus, des agents de territoires, des associations et des clubs EFC de toute la France métropolitaine, de la Réunion et même du Brésil, ils ont pu échanger et challenger leurs innovations servicielles et leurs trajectoires de transformation. 

Ces deux journées ont été rythmées par trois tables rondes pour réfléchir, s’inspirer et de nombreux ateliers thématiques pour se mettre au travail sur des sujets tels que la commande publique, le numérique, la santé, l’habiter, le réemploi ou encore la transition énergétique. Marion Duwat et Terres d’EFC Occitanie en ont également profité pour mettre en test la nouvelle Fresque de l’économie, en cours de conception (à suivre très prochainement). Enfin, les temps conviviaux et la soirée festive du jeudi soir ont permis d’étoffer le réseau et de créer des liens « utiles » entre les acteurs des différentes régions.

Et puisque c’est bien grâce aux partages d’expérience et aux mises en récit que nous sommes en mesure de construire nos trajectoires, les Universités étaient aussi l’occasion de mettre en lumière certains projets au travers des Trophées de l’EFC. Présentés par catégorie lors de la soirée du jeudi, les porteurs de projets ont ainsi pu « pitcher » leurs innovations, leur cheminement, leurs réussites comme leurs échecs. 

Et les Hauts-de-France n’était pas en reste. Dans la catégorie « Coopération avec les partenaires », ont ainsi été présentés : Aeneis (Vincent Touillet et Audrey Lefebvre), ainsi que Gesnord (Mohamed El Manani). Dans la catégorie « Offre servicielle », se sont distingués : Les Fabricants (Nicolas Delbeke & Benjamin Dequevauviller) et HD Automatisme (Frederic Herduin). La ville de Loos en Gohelle a bénéficié d’une mise en avant, comme pionnière dans la dimension territoriale. Enfin, la mairie de Senlis qui travaille le sujet de la mobilité sur son territoire, accompagnée par Coop’ter, est venue compléter notre dynamique régionale.

Un recueil a été publié à l’occasion de l’édition 2022 des Universités de l’EFC. Il rassemble d’un côté une vingtaine de témoignages, de récits de trajectoires d’entreprises valorisées dans le cadre de ces trophées, et de l’autre la présentation de 18 projets en cours dans le cadre du programme Coop’ter. N’hésitez pas à explorer le document ci-dessous !

Des ressources vidéos sont disponibles pour revivre ces Universités de l’EFC sur la chaine Youtube de l’institut. Notre adhérent Philippe Gloriant a par exemple pu intervenir sur une des grandes tables rondes. Son témoignage et bien d’autres seront bientôt disponibles dans notre espace ressource. À en croire les témoignages au retour de Saint-Etienne, ces Universités sont une fois de plus une réussite. Vivement 2023 !

L'actualité de l'EFC

Nos adhérents : Des ambassadeurs des nouveaux modèles économiques !

Depuis plusieurs années, les adhérents du Club Noé sont particulièrement sollicités partout en France pour témoigner de leurs trajectoires vers de nouveaux modèles économiques. Urbanéo sollicité en Aquitaine encore récemment, Les Fabricants et IT’s on us en Auvergne Rhône Alpes : de nombreux adhérents représentent le Club Noé sur d’autres territoires et font briller notre région de part son aspect précurseur sur notre sujet.

Dernièrement, Julien Da Costa a eu la chance de participer à une conférence organisée par Angers Technopole. L’occasion de parler de création de valeur en revenant sur son expérience avec Flex’Ink : « J’ai pu exposer comment mon travail d’imprimeur, dans un contexte où les matières première se font rares, dépasse aujourd’hui de loin la simple impression de documents. Prendre en charge les enjeux environnementaux, réduire le gâchis de papier, travailler avec nos clients sur la performance de communication, repenser notre fonctionnement, notre manière de vendre, de facturer, repenser notre organisation et notre gouvernance, inventer de nouveaux indicateurs pour valoriser notre vrai savoir faire : Voilà des leviers forts pour une croissance de notre entreprise réellement soutenable. »

Récent succès

Une intervention EFC qui bouscule !

Lors de l’Assemblée Générale Ordinaire de l’URIAE, le jeudi 8 septembre dernier, Simon Ledez du Club Noé et Yoann Caquière , Directeur de l’association ATRE  ont pu réaliser une intervention pour questionner les modes d’organisation de la structure en question, avec le prisme de l’EFC.

L’URIAE rassemble et fédère les Structures de l’Insertion par l’Activité Economique (SIAE) en Nord-Pas-de-Calais. Sa vocation est de promouvoir l’insertion par l’activité économique comme solution pertinente et efficace pour lutter contre l’exclusion. Cette AG fut l’occasion de revenir sur une année 2021 complexe mais pleine de perspectives.

Pour questionner les perspectives de l’organisation de l’URIAE, Mr Ledez et Mr Caquière ont notamment pu aider les participants à identifier ce qui relève d’une logique industrielle dans leur travail, en effet miroir et à partir du récit de la trajectoire de ATRE. Cette mise au travail a permis d’identifier les limites du modèle économique actuel de l’URIAE, mais égalemment : d’identifier ce qui relève déjà d’une logique dite servicielle, que le Club Noé s’engage à renforcer dans l’organisation de ce nouvel adhérent !

Ayant donc adhérée au Club Noé et suite à cette intervention, Sabrina Vidal, déléguée Régionale URIAE NPdC témoigne : « Vous avez su susciter intérêt et réflexion autour de la question de l’évolution de nos modèles économiques. Une question plus que d’actualité pour nos structures. Hâte de travailler avec vous et nos adhérents sur ce sujet. »

Récent succès

Escape Game de l'EFC - Jouer pour comprendre

Entourés de dirigeants d’entreprises, responsables RH ou encore responsables agro-alimentaire, Simon Ledez, délégué général du Club Noé et Laurie Hourriez du Réseau Alliances ont pu présenter pour la première fois, lors du World Forum for a Responsible Economy 2022, un tout nouveau jeu pédagogique : l’Arbrochoix.

Dans cette mise en situation, sous l’œil des maîtres du jeu qui mettent en perspectives les situations diverses avec le prisme de l’EFC, des profils variés mais complémentaires vont devoir, en équipe, sauver leur entreprise de situations délicates tout en adoptant des solutions collégiales allant dans le sens du développement durable et de la coopération.

Cet outil de sensibilisation est le fruit d’une coopération entre le Club Noé et le Réseau Alliances, partenaires historiques. Ce premier test donnera lieu à de nouvelles versions, dans une démarche d’amélioration continue, au service du déploiement des nouveaux modèles économiques !

Librairie de noé

Travail vivant - Christophe Dejours

Aliénation, suicide : le travail peut produire le pire. Mais qu’il puisse aussi générer le meilleur, qu’il puisse être facteur d’accomplissement de soi et d’émancipation, une majorité de gens en doutent. C’est pourtant la voie explorée dans les ouvrages de Christophe Dejours, dont l’œuvre a pu considérablement influencer la doctrine de l’économie de la fonctionnalité et de la coopération, grâce à une approche profonde du travail : celle de penser politiquement l’organisation de celui-ci.

Dans le premier tome de Travail Vivant, sous-titré « Sexualité et travail », le psychiatre et psychanalyste français démontre que le travail de production est une épreuve pour la subjectivité tout entière d’où peuvent émerger de nouvelles habiletés, à la condition toutefois que cette épreuve soit relayée par un deuxième travail, de soi sur soi, ou de transformation de soi.

Christophe Dejours est fondateur de la psychodynamique du travail. Ses thèmes de prédilection sont l’écart entre travail prescrit et réel (aux fondements de l’EFC), les mécanismes de défense contre la souffrance ou bien encore la reconnaissance du travail et du travailleur. Dans le deuxième tome : il prouve que l’organisation du travail a des incidences qui vont bien au-delà du seul monde du travail. Au travail, on peut en effet apprendre le respect de l’autre, la prévenance, la solidarité, la délibération, les principes de la démocratie. On peut aussi y apprendre l’instrumentalisation de l’autre, la duplicité, la déloyauté, le chacun-pour-soi, la lâcheté, le mutisme. De sorte que l’organisation du travail s’offre toujours comme un lieu d’apprentissage de l’implication ou de la désertion des espaces politiques. Pour penser le travail et son organisation dans votre structure : voilà donc une lecture fondamentale.

Actualité institutionnelle

Nouvelles perspectives à la NEF !

Les toutes premières graines de ce qui deviendra la banque la plus éthique en France sont semées au tout début des années 80. En parallèle, en milieu universitaire, Christian Du Tertre, un des pères de l’économie de la fonctionnalité et de la coopération (EFC), réalise sa thèse à la même époque.

Les chemins finissent par se croiser, notamment en Hauts de France. En 2013 l’association Club Noé est créée pour déployer l’EFC. Cette même année voit l’arrivée d’Alice Longuepe, première banquière itinérante NEF en France. Accueillie par Sébastien Boucq, sociétaire actif NEF depuis 2009 sur Lille, Alice commence à percevoir le potentiel de l’économie de la fonctionnalité et de la coopération comme grille de lecture pour financer des projets toujours plus soutenables.

Débute de nombreuses et fructueuses interactions. À partir de janvier 2020, Alice s’engage auprès de l’Atelier IEEFC qui travaille sur les enjeux de Financements (plus de détails par ce lien). Depuis plusieurs années, les sollicitations et financements des entreprises membres de Noé sont réguliers: Flex’Ink, Tomorrow Tech, Jean Bouteille, Abbaye de Belval, Share & Smile, Les Anges Gardins et bien d’autres. La Nef est un partenaire fidèle et important pour le développement de notre communauté d’action et de pensée. C’est pourquoi il est temps de la soutenir !

Actuellement, la Nef est à un tournant de son histoire, elle souhaite obtenir son autonomie et doit pour cela augmenter son capital social. La campagne est actuellement en cours (plus de détails par ce lien). Comme Sébastien, devenez sociétaire actif auprès de la Nef !

Renouvelez votre adhésion au Club !

Chers adhérents, il est venu le temps du renouvellement de votre cotisation à notre association. Celle-ci permettra comme chaque année de refaire un point avec un permanent du Club Noé ou un accompagnateur affilié, autour des limites actuelles de votre modèles économique et des perspectives de transformation que propose de mettre au travail le prisme de l’économie de la fonctionnalité et de la coopération.

Vous ne recevez pas les notifications de notre journal ?

Retrouver nos actualités plus lointaines :