Activité

Domaine : Conseil en stratégie et organisation

Clients : TPE, PME et acteurs associatifs

Chiffres clés

10 ans d’existence

2 collaborateurs

Avec l'EFC

Des accompagnements clients qui durent en moyenne plus de 3 ans.

Des clients qui sont membres de la gouvernance.

Une mise au travail de la perception de la valeur produite par Aénéis, en interne comme pour les clients de l’agence.

Coordonnées

audrey@geation.ionie.eu

vincent@geation.ionie.eu

03 20 50 95 45

24 Rue de Marcq-en-Barœul,

59290 Wasquehal

Lorsque Vincent Touillet crée Aénéis en 2011, c’est pour exercer un métier de conseil technique dans le bâtiment, sur un modèle d’apporteur d’affaires. C’est sans compter la crise financière de 2008, dont les répercussions sur le secteur du BTP sonnent le glas de l’activité dès 2013. Se réinventer ou mourir, le choix est simple : Aénéis se repositionne sur des missions de conseil en stratégie. Pour autant, hors de question d’épouser le modèle économique traditionnel de la consultance, à savoir vendre du temps, produire des études et fournir des livrables. Ce qui motive l’entrepreneur, c’est accompagner les petites organisations.

Aénéis n’a d’autre choix que de prendre un chemin de traverse. La première expérimentation aura lieu en 2014 avec le lancement d’un modèle d’accompagnement décorrélé du temps, directement inspiré de la mutuelle de santé.

« Nous avons fait le choix de ne plus faire du temps la variable de facturation. Elle n’est ni juste, ni représentative de la valeur de notre travail. »

Audrey Lefebvre, salariée et associée principale de l’agence.

Audrey Lefebvre, salariée et associée principale, se souvient : « A partir de là, on a proposé à nos clients d’expérimenter un système d’abonnement annuel, calé sur 1% de leur chiffre d’affaires. Ils peuvent nous solliciter sur tout sujet, quand c’est utile. Nous travaillons au rythme des besoins, et pas de la facturation. J’avoue qu’à l’époque, j’avais peur qu’ils n’acceptent pas le principe mutualiste. Mais pas du tout : ça a fait sens pour les mieux dotés de contribuer au financement du conseil pour les moins bien dotés, par solidarité. »

Ce changement de monétisation ne va pas sans une façon très différente de « faire du conseil ». Comme le souligne Vincent : « Les petites organisations n’ont pas besoin de conseil au sens de rapports de préconisations, qui finissent souvent au fond d’un tiroir. Ils recherchent des solutions et quand ils font appel à une ressource extérieure, c’est d’abord pour confronter leurs préoccupations et être accompagnés sur la manière de les traduire opérationnellement. » Cet accompagnement consiste à aider le ou la dirigeant-e et son équipe à engager une dynamique d’action qui reste cohérente dans le temps. Cela passe par un travail sur les évolutions organisationnelles qui permettront d’initier des changements et de développer la coopération, interne et externe. Pour Audrey, « Chez Aénéis, nous sommes des consultants de gouttière : notre travail ne consiste pas à dire à nos clients ce qu’ils devraient faire, mais à les outiller pour qu’ils cherchent leurs solutions là où elles se trouvent : dans le potentiel de leur équipe, auprès de leurs parties prenantes, au cœur de leur organisation« .

Avec une telle approche, Aénéis va rapidement faire de sa capacité à créer un maximum de liens entre ses clients un levier de développement de son offre d’accompagnement. Comme l’affirment Audrey et Vincent, « le meilleur conseil qui soit est le conseil entre pairs ». Un adage qu’ils concrétisent de plusieurs façons : en saisissant toutes les opportunités de faciliter les synergies entre leurs clients, en mettant en place pour certains dirigeants isolés un comité stratégique ad hoc composé d’autres dirigeants, mais aussi en animant un « Club du lâcher prise » qui permet de tisser des liens dans un cadre hors business. Dans cette dynamique communautaire, Aénéis joue un rôle de garant de la coopération.

Depuis leurs premiers pas de côté, l’équipe Aénéis n’a cessé de faire évoluer son modèle de conseil alternatif avec l’expérimentation de premiers contrats à la performance, mais aussi le développement plus récent d’une formation-action destinée à faire monter en compétences, et ainsi en autonomie, des collectifs de travail sur la stratégie. Leur développement s’opère désormais par la notion d’écosystème : via les projets clients, mais aussi via des projets que l’agence impulse directement ou en coopération avec des clients ou des partenaires (comme GéaTion et Fluence, à retrouver dans cet annuaire).

Résultats

Aucun client Aénéis n’a été accompagné moins de trois ans. L’organisation de l’agence et ses partis-pris stratégiques lui permettent de générer incontestablement un niveau de confiance et d’engagement réciproques considérable avec ses clients. Véritable partenaire des structures qu’elle accompagne, Aénéis parvient à valoriser son travail sans dépendre d’une facturation au « jour / homme » qui ne dit rien de la valeur qu’elle produit réellement.

Adhésion

Adhérent au Club Noé depuis 2019, fidèles participants à nos plénières, Aénéis contribue à notre groupe de travail et de patrimonialisation autour des enjeux de l’accompagnement des organisations du territoire à l’EFC. Aénéis est aussi un parfait prescripteur pour le Club Noé. À la fois en tant qu’ambassadeur de ce que nous portons conceptuellement, mais aussi pour avoir fait adhérer à notre communauté un certain nombre de leurs clients de confiance pour compléter sur la longueur leurs propres accompagnements.

En 2017, Audrey et Vincent créent GéaTion, dans la continuité de l’aventure humaine qu’il engage au service de l’économie locale et de la lutte contre les inégalités. L’association recrute, forme et anime une équipe de salariés en CDI, et met à disposition leurs compétences à temps partagé auprès d’une communauté d’entreprises adhérentes.

Voir la fiche GéaTion pour en savoir plus.

Dernier projet en date, la création en 2020 de Fluence, une entreprise d’insertion technologique. Au cœur de cette nouvelle aventure entrepreneuriale, l’objectif de rendre plus accessibles les outils digitaux aux petites organisations tout en contribuant à la création d’emplois pour les personnes en reconversion vers les métiers du numérique.

Voir la fiche Fluence pour en savoir plus.

Pour faire face au besoin d’accompagnement d’un nombre toujours plus important d’organisations prêtes à s’engager dans une trajectoire EFC, le Club Noé développe des offres communes d’accompagnement avec certains de ses adhérents, hybridant ainsi les expertises disponibles. Nos adhérents sont notre plus précieuse ressource ; c’est en saisissant l’opportunité de démarches en coopération qu’elles feront ressources pour tous. 

C’est pourquoi nous finançons un premier rendez-vous individuel entre Aénéis, identifié comme une ressource pertinente sur les enjeux de gouvernance interne et externe (faire rentrer ses salariés au capital de l’entreprise, les impliquer dans les décisions stratégiques, etc.), et certains de nos adhérents en réflexion sur le sujet. Notre emblématique imprimeur engagé dans l’EFC, Julien Da Costa, a été le premier à se saisir de ce service. Une première qui va permettre de poursuivre le travail de cadrage de cette expérimentation.

Aénéis propose désormais des parcours de formation issus de ses expériences et travaux. L’agence envisage la formation comme un canal de transmission et d’appropriation de connaissances en prise direct avec les enjeux de l’organisation pour laquelle la démarche de formation est engagée. A date, deux parcours sont proposés :

Objectif Stratégie : Outiller et transmettre la réflexion stratégique à des collectifs de travail. Renforcer la capacité à formuler des trajectoires d’action cohérentes, à définir et piloter des indicateurs pertinents. Développer la culture de l’évaluation à tous les niveaux de l’organisation.

Objectif Digitalisation : Développer la culture numérique « en mode projet ». Sécuriser les projets informatiques en développant la capacité à les rattacher aux enjeux organisationnels. Professionnaliser la mise en œuvre des phases de déploiement pour garantir l’appropriation des outils par les usagers.

Dirigeant

Vincent Touillet, dirigeant

Audrey Lefebvre, salariée