Share & Smile a pour ambition de réveiller les utilités qui dorment dans les ressources. Pensée initialement pour rendre service à ceux qui stockent du matériel de sport autant qu’à ceux qui en manquent, l’entreprise se développe au travers de nouvelles utilités pour provoquer le contact local entre les individus, pour renouer des liens, créer des relations désintéressées.

Très vite, la question de la mobilité trouva sa place dans l’horizon de Share & Smile. Limiter les dépenses d’énergies en limitant le transport, optimiser le taux d’utilisation du parc existant, la jeune entreprise mit égalemment en place des solutions pour éviter aux travailleurs déconfinés lors de la crise du Covid-19, de s’exposer dans les transports en commun grâce à la mutualisation de vélos et trottinettes. Encore plus récemment, Share & Smile se lance mutualisation la ressource humaine, en organisant du prêt de main d’oeuvre entre employeurs.

0
salariés
0
ans d'existence

Conforté par le développement d’expérimentation autour de l’économie de la fonctionnalité et de la coopération (EFC) sur l’affirmation qu’il n’existe pas qu’un seul modèle de développement, Clément Hostache compris qu’il n’était pas seul à penser faire autrement. La dimension réseau du Club Noé a pu lui permettre de nouer de précieuse coopération pour diversifier son activité, l’élargir, la structurer, l’expérimenter.

Appréhender l’EFC lui a permis d’assumer ses pas de côté, notamment en lui permettant de mener un travail sur l’intégration de ses externalités. Créer du lien social, c’est utile. Mais ça ne se compte pas. Comment valoriser les effets utiles de son activité ? Comment la contractualiser ? Comment faire des éléments immatériels, l’objet d’un modèle économique durable et cohérent ?

Domaine d’activité :

Mutualisation des ressources (matériels sportifs, moyens de mobilité douce, ressources humaines ...)

Clients :

Share and Smile s'adresse à une communauté contributive. Les bénéficiaires et gens qu"'on esoin de faire ensemble, partage, gagnant gagnant gagnant : rassemble les gens c'est qu'ils se sentent utiles, moins seul dans leur volonté de faire communauté, veulent avoir un impact sociétal / gagne en efficiance que e / aide les client à mieux faire ce qu'ils font mais en générant un point

Trajectoire avec l'EFC :

Une entreprise qui mutualise les ressources pour permettre aux citoyens et aux entreprises de faire faire mieux avec moins, au sein d'une communauté contributive impactantes sur le territoire. sublime les ressources dormantes / c'est parce qu'on utilise les ressources mieux qu'on crée de la valeur sociétale reveille les utilité qui dorment dans les ressoruces matériels et humaines qui dorment . Share athlon c'est sur le sport (plus tard yaura share a book et jeux et autre/ Share a jobs / activité de share ans smile (intelligence collective)

Dynamique au sein du Club :

Clément Hostache, nouvel adhérent du Club Noé depuis 2019, fut récompensé par les Trophées de la RSE du Réseau Alliances (catégorie Espoir de la RSE), cette même année. Il est intervenu à l'une de nos plénières et s'était également investit dans les Bureaux Opérationnels de l'association.

Clément Hostache

Fondateur de Share and Smile
LinkedIn

Une trajectoire avec l'EFC :

Les actions mises en place :

Clément Hostache, travaillant à l’époque pour Décathlon

Quand je questiuonnais le modèle éco de decth, son impact environnemental, quand j’envisageais des pistes j’ai trouvé plus mpactant de faire ça moi même »

https://www.shareathlon.com/

Accompagnement d’employeurs et d’organisation sur leurs stratégies de cohésion et d’appartenance / Création de communautés de partage de matériel de sport et de ressources humaines en entreprise. /

Nous avons tous du matériel qui dort, un vélo, une trotinette, une raquette… Pourquoi ne pas le prêter et contribuer à un monde meilleur, plutôt que de le laisser prendre la poussière ?

Je prête
Qui sommes-nous ?


Utilisons mieux ce qui existe déjà, plutôt que d’accumuler du neuf qui ne sert quasiment pas.


Economisons de l’argent, mais aussi des matières premières en donnant une seconde vie à notre matériel.


Créons du lien social grâce aux partages, avec nos collègues, nos voisins et de nouvelles connaissances.

Comment ça marche?

Je suis prêteur
1
Je propose un produit à la communauté
2
Je réponds aux demandes des membres.
3
Je rencontre l’emprunteur et lui prête mon matériel.
4
Je récupère mon matériel, et un grand sourire en prime.
Je prête du matériel

Je suis emprunteur
1
Je recherche le matériel dont j’ai besoin.
2
J’envoie ma demande au propriétaire.
3
Je rencontre le prêteur pour récupérer le matériel.
4
Je rends le matériel en y ajoutant toute ma reconnaissance.

La plateforme solidaire de prêt de matériel sportif entre particuliers. Accéder à plus, avec moins, tout en prenant soin de la planète et en réveillant le lien social.

En cours de rédaction …

Comme le dit l’entrepreneur Clément Hostache : « Ce ce qu’on fait le mieux c’est la mutualisation ». Alors pourquoi se limiter aux ressources matérielles ?

La crise COVID a bouleversé le marché du travail. Certains secteurs se sont retrouvés complètement à l’arrêt, et d’autres auraient voulu pouvoir doubler ou tripler leur effectif pour répondre à un niveau de demande record. Et s’il était possible de résoudre ces deux problèmes par le prêt de main d’oeuvre ? C’est de cette réflexion qu’est née un autre service de Share and Smile, à savoir ShareaJob.

La plateforme facilite le prêt de main-d’oeuvre entre les employeurs. Une solution solidaire pour préserver des emplois, s’adapter à la crise actuelle et fluidifier l’emploi sans le précariser.

Le principe, si vous êtes en sureffectif : vous proposez des renforts à d’autres organisations sur le territoire.  En somme, vous contractualisez une mise à disposition temporaire de main-d’oeuvre, puis vous êtes remboursé du salaire, des charges et des frais. À l’inverse, si vous êtes en sous-effectif ou proposez une mission particulière, vous bénéficiez donc d’une mise à disposition temporaire de main-d’oeuvre. En échange, vous remboursez le salaire, les charges et les frais de ce renfort.

Déjà deux des adhérents du Club Noé font partie du dispositif, à savoir le médiateur social Citéo et l’association Geation

Pour plus d’information, basculez sur le site de Shareajob en cliquant ici !

Actualité de l'entreprise :

shareathlon.com/mobilite-solidaire

SIA Habitat est un bailleur social, adhérent du Club Noé. Avec nous et parce que le modèle classique des bailleurs social n’avait plus sens, l’entreprise centenaire a pu se décentrer du cadre bâtit, dont ses missions furent simplement de gérer et loger des habitants, à une logique d’animation des cités, une perspective d’Habiter un territoire, englobant des enjeux d’accès à la santé, à l’emploi, à l’alimentation durable (permaculture etc …). Mais aussi au lien social.

C’est pourquoi Share and Smile a pu se rapprocher de SIA Habitat.

ils avaient pas mal accroché qu’on veut être créateur de lien social : lancer quelque chose autour d’une cité et monter un projet : faire une étude de ce qu’il passe là bas, préconisation, constat pour valoriser certaines convictions, est-ce l’habitant se sens vraiment au coeur de votre habiter, perçu / reflexivité la dessus

une difficulté que j’ai : c’est de proposer trop de chose et eux veulent acheter des choses palpables

trouve de la difficulté à monter un deal, c’est transforme ça en proposition mais c’est quoi cette proisition

une étude c’est palpable mais le reste c’est moins évident pour eux

y’a une volonté de collaborer mais concrètement c’est pas si évident

@ : clement@shareathlon.com

06 76 96 82 05