Qu'est-ce qu'une externalité ?

Les activités productives, d’un côté, les modes de consommation et de vie, de l’autre, provoquent des effets non intentionnels sur l’environnement écologique et social de nos sociétés.

Certains de ces effets sont positifs, mais d’autres sont négatifs. Ces effets non intentionnels sont appelés « externalités » et désignent le fait qu’un individu subit des dommages sans forcément recevoir de compensation ou, au contraire, bénéficie d’avantages sans forcément en payer le prix.

Dans la période actuelle, le développement économique fondé sur l’industrie et une dynamique « productiviste » (produire, vendre et consommer toujours plus de biens) pose de très nombreux problèmes de détérioration de l’environnement écologique et l’accroissement d’inégalités sociales et territoriales. L’enjeu majeur du développement durable consiste à prendre en charge la réduction des externalités négatives et à accroître celles qui sont positives.

Quelques cas pratiques parmi nos adhérents :

Textifloor propose une solution éco-responsable unique pour la pause de sols modulables. L’entreprise propose des espaces de vies propres sur le long terme, tout en prenant en compte les externalités liées aux ressources matérielles, du recyclage à la maintenance intelligente.

CVP est une entreprise de packaging qui vise le zéro packaging avec l’économie de la fonctionnalité et de la coopération. Ce dans le but de réduire la production de déchets et prendre ainsi en compte les externalités négatives liées à nos modes de consommation et de production.

Flex’Ink est la première imprimerie qui devient plus rentable lorsqu’elle imprime moins, avec l’économie de la fonctionnalité et de la coopération. L’entreprise réduit considérablement son impact sur l’environnement en diminuant sa consommation de matière première.